j'ai épousé un serial killer...

Publié le par blog-a-bouquins

j-ai-epouse-un-serial-killer-p

 

 

 

 

 

 

Bill floyd

 

 

287 pages

 

 

 

On croit connaître les gens et puis.....

 

 

 

 

4ème de couv

 

En changeant de nom et d'adresse, LEIgh Wren pensant avoir tiré un trait sur son passé.

PEine perdue, les révélations du père d'une des victimes lui font tomber le masque. Oui, la jeune femme a bien été marié à un serial killer. Non, elle ne savait rien des meurtres horribles de son ex époux. Mais pour ses voisins, ses amis, elle est coupable. Comme son ex mari. Comme ce copycat qui reproduit ses crimes et sème la terreur. Leigh est de nouveau prise au piège de l'horreur, ainsi que son fils....

 

 

 

 

mon avis  ma note 9/10

 

On est totalement dans le style que j'adore, le thriller. Leigh a été mariée à un serial killer, et l'a dénoncé. Son ex mari va être executer, mais un pârent d'un victime réussi à la retrouver, et à dénoncer publiquement qui elle est. A cela s'ajoute un imitateur, qui reproduit les crimes de son mari, et l'enlèvement de son fils.

 

Le mode opératoire du serial killer est toujours le mêmeà ce qu'on dit, celui là est horrible, arracher les yeux et les remplacer par des objets, pierre, clefs... Leigh vit avec la culpabilité de ne pas avoir vu, elleavait des doutes bien sûr, mais penser que son mari avait une maitresse, qui penserait que la personne qu'il aime est un fou dangereux qui tue des gens?

 

POurtant elle est coupable aux yeux de tous. 

 

Ce thriller est rondement mené, on ne s'ennuie pas, le fait que la narratrice raconte son passé, rend les scène de crime moins gore. J'ai eut peur avec elle quand elle découvre qui il est, et ce qu'il a fait. Beaucoup de suspens, qui est le copycat, pourquoi fait il cela, le fils de leigh en ressortira t il vivant et avec ses deux yeux? Jusqu'au bout, on ne fait que spéculer...

J'ai souri avec elle, lors de l'injection, il a perdu, elle a gagné ledroit de vivre.. SUper lecture

Commenter cet article